CYCLE ART ET POLITIQUE (5)

Com­ment une pra­tique artis­tique peut-elle fonc­tion­ner comme une action poli­tique ? Une créa­tion esthé­tique a-t-elle les moyens de répon­dre à des ques­tions qui dépassent les lim­ites de ce que l’on définit par​“artis­tique” ? Quels for­mats une pro­duc­tion née pour faire face à un cer­tain con­texte social peut-elle acquérir ? Les pra­tiques d’exposition, con­ser­va­tion et clas­si­fi­ca­tion des œuvres d’art ont-elles une dimen­sion poli­tique ?

Ce cycle pro­pose une réflex­ion cri­tique sur l’articulation entre créa­tion esthé­tique et pro­duc­tion de dis­cours poli­tique. Chaque ren­con­tre est cen­trée sur une thé­ma­tique pré­cise, à savoir : les nou­velles formes de socia­bil­ité urbaines, les sys­tèmes de musées et galeries d’arts, la poli­tique et la scène, les pra­tiques du corps décolo­nial, les images de con­tes­ta­tion, la poli­tique de l’écoute, etc…

MIGUEL PARRA URRU­TIA / CHRIS­T­IAN RODRIGUEZ
05 Mars 2017 | Images de con­tes­ta­tion

télécharger MIGUEL PARRA URRU­TIA &CHRIS­T­IAN RODRIGUEZ (159.53 MB)

À partir de notre archive per­son­nelle, nous allons pro­poser une dis­cus­sion sur la pro­duc­tion des images comme forme d’action poli­tique et leurs exhi­bi­tions dans des insti­tu­tions d’art.
Issus des mou­ve­ments contre-cul­turels, les affiches et les inter­ven­tions dans l’espace publique pour les droits de minorités émer­gent dans un con­texte social et poli­tique précis. Ils se con­stituent, au moment orig­i­nal de leur créa­tion, comme des formes de résis­tance et de con­tes­ta­tion du statu quo.
Cette pro­duc­tion, peut-elle perdre sa sig­ni­fi­ca­tion his­torique ou sa puis­sance cri­tique quand elle gagne un statut d’œuvre d’art ? Où, une fois ren­trée dans le sys­tème de musée, pourra-t-elle encore per­turber l’ordre de fonc­tion­nement de ses mêmes insti­tu­tions ?
Pour la pre­mière fois réunis sur la même scène”, nous allons revenir sur notre archive per­son­nelle notam­ment crée au cours des dernières années de la dic­tature chili­enne et puis après autant au Chili comme en France, en essayant de répon­dre a ces ques­tions.
Ça risque d’être plus une per­for­mance qu’une vraie con­férence.
Miguel Parra Urrutia/​artiste mul­ti­mé­dia Chilien.
Chris­t­ian Rodriguez/​Anthro­po­logue, Soci­o­logue, psy­cho­logue social. Homme poli­tique franco-Chilien.

Réf

légende

votre commentaire